Brian Moreau sur le toit de l’Euro 125

Sur le podium de la première épreuve du championnat d’Europe 125 il y a deux semaines à Valkenswaard, Brian Moreau a fait encore mieux ce weekend à Kegums (Lettonie) en signant son premier succès dans ce championnat 1/1 et en s’emparant de la plaque rouge de leader du championnat !

Après Valkenswaard, c’est encore un circuit sablonneux qui accueillait les championnats d’Europe ce weekend ce qui a plutôt bien réussi à Brian. Meilleur temps de son groupe aux essais, Brian allait rapidement se retrouver second de la première manche derrière l’Italien Facchetti qu’il finissait par doubler avant la mi-course. Une fois en tête Brian allait devoir gérer le retour du Norvégien Horgmo, ce qu’il fit avec brio pour signer son premier succès Européen. Sa seconde manche disputée dimanche matin sera similaire ; une fois second Brian mettra la pression sur le leader, qu’il finira par doubler avant la mi course pour aller signer un second succès consécutif. Vainqueur de l’épreuve, il prend la tête du championnat avec 18 points d’avance sur le Danois Haarup ; la prochaine épreuve se disputera fin mai à Ernée (ou Brian est licencié) dans le cadre du Grand Prix de France.

En Europe 250, nos trois pilotes ont franchi le cap des qualifications avec un 9ème temps chrono pour Tristan Charboneau, un 17ème pour Kim Savaste et un 25ème pour Marshal Weltin. Disputant sa première épreuve de l’année, Kim sera le meilleur performer du weekend avec une dixième place finale ; parti à chaque fois au delà du top vingt, il reviendra dans les deux manches. Onzième de l’épreuve Marshal s’est bien débrouillé puisqu’il était très mal placé sur la grille ; onzième de la première manche, il parviendra à revenir dix septième de la seconde après être parti en queue de peloton. Moins de réussite pour Tristan qui chutera au premier départ et reviendra de la dernière à la vingt et unième place avant d’abandonner dans la seconde.

Le team fera un break le weekend prochain, avant d’enchainer sur St Thibery (championnat de France), Ernée (championnats d’Europe) et Pernes les Fontaines (finale championnat de France).

Brian Moreau : « C’était un bon weekend, je n’ai pas fait d’erreur pour gagner les deux manches et c’était cool d’entendre la Marseillaise sur le podium, j’étais grave ému et quelques larmes sont venues ! J’ai réussi à rester concentré du début à la fin des courses, sans faire d’erreur ; on a beaucoup travaillé sur ma concentration cet hiver avec Thierry (Van Den Bosch) et sur la gestion des courses, désormais je ne me précipite pas, je suis plus patient et en seconde manche je ne me suis pas affolé, je suis revenu sur Notario dans les vagues et je l’ai doublé peu après. C’est ma quatrième saison avec Bud, ça commence à faire ; je ne travaillais pas trop les deux premières années, maintenant c’est différent car j’ai compris qu’il n’y a pas d’autre solution pour y arriver. Je ne réalise pas vraiment que je vais arriver à la prochaine épreuve à Ernée avec la plaque rouge, ce sera cool et je ferais tout ce que je peux pour gagner là bas aussi. »

Stéphane Dassé : « Ce succès de Brian est une belle récompense pour le team qui mise sur lui depuis quatre ans déjà, et qui a pu suivre sa progression au fil des années. Il a beaucoup muri cet hiver, s’investit totalement dans son métier et nous donne de belles satisfactions au plus haut niveau. Le championnat est loin d’être fini mais ces bons résultats ne peuvent que le mettre en confiance et le récompensent du travail effectué, comme ce fut déjà le cas pour nous avec Marvin (Musquin) ou Dylan (Ferrandis)

Superbe podium de Brian Moreau en Europe 125 !

Les sables de Valkenswaard accueillaient la première épreuve des championnats d’Europe en lever de rideau du MXGP d’Europe, et le team Monster Energy Bud Racing Kawasaki a signé dans la catégorie EMX125 son premier podium de l’année avec l’excellente seconde place de Brian Moreau.

En manque de résultat en Elite ou à seulement 15 ans il roule avec sa 125 deux temps face aux 250 quatre temps, Brian Moreau abordait cette première épreuve de l’Euro 125 sous pression et il débutait superbement son weekend en réalisant la pôle position dans son groupe de qualification. Brian allait réaliser deux excellents départs ; quatrième en début de première manche il allait accéder à la seconde place, mais n’opposait pas de résistance inutile au retour du Suédois Edberg pour assurer une troisième place. Parti en tête de la seconde manche Brian allait rapidement s’isoler en seconde position, et en repoussant les attaques du Norvégien Horgmo en fin de course il décrochait la seconde place de la manche et du championnat !

En difficulté dans les brèves séances qualificatives chrono 250, Marshal Weltin, Tristan Charboneau et Kim Savaste se retrouvaient au départ du repêchage ou les deux Américains allaient faire de superbes remontées pour se qualifier en deuxième et troisième positions alors que Kim Savaste ne passait pas ce cap. Très mal placés à l’extérieur de la grille nos deux Américains allaient bien rebondir en course ; Marshal remontait de la 35ème à la 13ème place samedi puis de la 33e à la 8ème place dimanche, alors que Tristan passait de la 29ème à la 17ème dimanche après avoir eu plus de mal samedi ou il décrochait la 19ème place. Sur l’ensemble de la journée Marshal signe un joli top dix avec une 9ème place finale, alors que Tristan est lui classé 21ème.

Le 1er Mai prochain le team sera à Gaillac pour le championnat de France Elite, avant d’enchainer sur les championnats d’Europe à Kegums en Lettonie.

Brian Moreau : « Je suis content de mon weekend, je ne suis pas tombé du weekend, je n’ai pas fait d’erreur et c’est cool de commencer sur le podium. Le circuit était difficile pour les pilotes 125, je suis bien parti dans les deux manches et si en première manche je me suis fait doubler en fin de course pour la seconde place dans la seconde j’ai tenu bon jusqu’au bout. Ça fait du bien car en Elite c’est assez compliqué, ce n’est pas simple de rouler avec une 125 au milieu des 250. J’avais un peu de pression en arrivant ici car je ne savais pas trop ou me situer, j’ai vu que j’avais la vitesse pour être dans le groupe de tête mais je ne vais pas m’affoler et continuer à travailler. »

Thierry Van den Bosch : « Je suis bien sûr très content de la façon dont Brian a roulé ce weekend, il a su rester sur ses roues malgré les enjeux et la pression exercée par ses rivaux. Il se posait beaucoup de questions avant cette épreuve, car il a une grosse envie de bien faire et il travaille dur pour cela. Il a roulé un peu tendu en première manche, beaucoup plus libéré dans la seconde et au final il nous offre un superbe podium. Maintenant il va lui falloir être constant ! Du côté des pilotes 250 il faut rappeler que nos Américains ne sont arrivés que fin mars en France, il y a donc beaucoup d’inconnues pour eux qui découvrent de nouveaux circuits chaque weekend ; les essais qualificatifs restent problématiques, comme cela était déjà le cas l’an passé avec Darian (Sanayei) mais dès qu’ils sont derrière une grille les pilotes Américains sont des guerriers. Marshal et Tristan se qualifient au ‘last chance’ en revenant du milieu de peloton, mais tous deux auront de mauvaises places sur la grille de départ. Marshal à très bien roulé, il a aligné d’excellents chronos en course et comme c’est un garçon très solide il est revenu dans le top dix du weekend, une sacrée performance ! Ce fut plus compliqué pour Tristan qui a plus de facilité au niveau de la technique, mais qui manque encore un peu de physique. Kim a loupé la qualification mais il ne faut pas oublier qu’il est resté six mois sans rouler suite à sa blessure ; il faut qu’il aborde chaque épreuve plus détendu, qu’il roule comme à l’entrainement. J’espère que cela ira mieux en Lettonie car c’est un bosseur, là il était en pleine période d’examens puisqu’il est encore scolarisé. »

Photoshooting Team Bud Racing 2017

Le photo shooting du Team Bud Racing, version 2017, a eu lieu il y a quelques jours sous le soleil Espagnol avec nos 5 pilotes:

#60 Tristan Charboneau
#73 Marshal Weltin
#141 Maxime Desprey
#225 Brian Moreau
#485 Kim Savaste

TEAM KAWASAKI BUD RACING / DASSY EUROPE: Une collaboration qui s’inscrit sur le long terme

Comment est née l’idée de ce partenariat ?

Fabrice DUFRESNE, marketing manager Team KAWASAKI BUD RACING :

Je dois avouer que nous avions des à priori sur les gammes textile de travail… Mais depuis quelques années, les marques du secteur ont fait des efforts considérables aussi bien en terme de design, finition et confort. Nos mécaniciens ont un métier très difficile et ils affrontent des conditions météo parfois extrêmes. Il était indispensable de leur procurer les meilleurs vêtements de travail sur le marché. Une marque et une seule s’est imposée à nos yeux réunissant tous ces critères : DASSY. Nous avons alors fait la connaissance de Valérie VLIEGHE qui a rapidement adhéré à notre proposition !

MO9A8367

Benoît  GRAUBY / Motoriste Team KAWASAKI BUD RACING :

Je rejoins à 100% Fabrice DUFRESNE. Pour nous qui sommes dehors une grande partie de la journée, autant par grand froid qu’en période de canicule, il nous fallait une gamme complète couvrant toutes les saisons. DASSY distribue des textiles pour toutes les températures, été comme hiver. Sincèrement, nous sommes très enchantés de ces produits et nous n’avons pas l’intention d’en changer ! Notre travail manuel sollicitant beaucoup les vêtements, il nous fallait de plus des textiles robustes. Les vêtements DASSY remplissent parfaitement cette mission !

Quelles sont les valeurs communes partagées par le team KAWASAKI BUD RACING et DASSY ?

FD : Le point fondamental est le travail dans un bon état d’esprit. Nous partageons avec DASSY cette valeur d’esprit d’équipe d’autant que nous avons eu l’occasion de rencontrer également Nicolas YERNAUX, le distributeur DASSY pour la France ( PBV ) avec qui nous entretenons de très bonnes relations.. Ensuite, dans chaque défi entrepreneurial, il faut une dose de passion et de dépassement de soi. Nous sommes comme DASSY dans un environnement très compétitif, autre point commun avec DASSY. Il faut de surcroit tous les jours chercher à améliorer nos performances, comme DASSY qui réponds perpétuellement aux attentes de ses clients. Nous représentons un constructeur réputé partout en Europe et aux USA. Nos tenues doivent être irréprochables, avec DASSY nous ne pouvions rêver mieux en terme de présentation, finition et fonctionnalité !

MO9A8076

Quels sont les produits DASSY utilisés par le team KAWASAKI BUD RACING ?

BG : Pour le bas, nous utilisons le pantalon Stark et le bermuda Smith. Nous les menons à rude épreuve et pourtant ils tiennent bons ! Ils sont très résistants et tiennent très, bien lavage après lavage. Pour finir, nous utilisons le bonnet Odin, le polo Leon irréprochable, enfin j’ai gardé le meilleur pour la fin ( ! ), la Softshell Gravity. C’est très simple, je suis mécanicien en compétition depuis 10 ans, je n’ai jamais porté une veste d’aussi bonne qualité. Elle est très chaude, technique et très bien finie. C’est incroyable le nombre de tissus différents qu’il y a sur ce produit qui est pour moi pure Premium !

Comment s’exprime ce partenariat ?

FD : Tous nos partenariats s’inscrivent sur la durée. Avec DASSY, nous entamons notre troisième année de collaboration. Régulièrement, nous invitons des clients revendeurs DASSY Français par l’intermédiaire de PBV. Par ailleurs, le logo DASSY figure en bonne place sur nos principaux supports de communication !  J’espère que nous porterons haut les couleurs de notre partenaire et obtenir pour eux de nouveaux succès à l’échelon Européen ! ( nous sommes vice champion d’Europe 250cc 2016 ). Enfin, je profite de l’occasion qui nous est donnée pour remercier une nouvelle fois vivement Valérie pour la confiance qu’elle nous témoigne depuis 3 ans. Qu’elle en soit ici vivement remerciée !

Interview réalisée par le Team KAWASAKI BUD RACING pour DASSY EUROPE.

BUD LILLE MD_1095

Signature d’un contrat de 3 ans avec VERT IMPORT

Le cercle des partenaires s’élargit pour accueillir VERT IMPORT, l’un des principaux distributeurs de matériel de motoculture en France.

block vert import (blanc)Tristan Charboneau (9) web

Comment est née l’idée de ce partenariat ?

Rodolphe DUBOIS, PDG de l’entreprise VERT IMPORT :

Lorsque nous avons été contactés il y a quelques mois, j’avoue que l’idée d’une telle collaboration m’avait interpellé. A cette époque, nous n’étions pas tout à fait prêts à entamer ce type de partenariat… Depuis, l’idée a muri en interne. Contrairement à ce que l’on pourrait penser au premier abord, un rapprochement entre une équipe de motocross et un distributeur de matériel de motoculture a beaucoup de sens. Je voudrais juste faire remarquer qu’environ 80% des courses du Team KAWASAKI BUD RACING ont lieu en milieu rural… Là où se trouvent précisément les cibles de VERT IMPORT !

Fabrice DUFRESNE, marketing manager Team KAWASAKI BUD RACING :

Je rejoins à 100% Rodolphe DUBOIS. Nous en étions persuadés depuis de nombreuses années, mais jusqu’à présent nous n’avions pas rencontré un profil aussi légitime et qualitatif que VERT IMPORT ! En dehors de la couleur commune qui nous unie, VERT IMPORT distribue une large gamme de tondeuses et débroussailleuses équipée de moteurs KAWASAKI !

Quelles sont les valeurs communes partagées par VERT IMPORT et le Team KAWASAKI BUD RACING ?

RD : Le point fondamental est le travail dans un bon état d’esprit. Chez VERT IMPORT, nous partageons avec le team KAWASAKI BUD RACING cette valeur familiale d’esprit d’équipe. J’ajoute que comme notre partenaire, VERT IMPORT est un groupe indépendant et nous sommes fiers de cela. Ensuite, dans chaque défi entrepreneurial, il faut une dose de passion et de dépassement de soi. Nous sommes aussi dans un environnement très compétitif, autre point commun avec la course et le Team KAWASAKI BUD RACING. Il faut de surcroit tous les jours chercher à améliorer notre offre et prestations, à mieux répondre aux attentes de nos clients.

FD : L’excellence Française caractérise VERT IMPORT comme le team KAWASAKI BUD RACING. Chacun est leader dans son domaine et c’est ce qui nous rapproche. Rodolphe DUBOIS est passionné par son métier et sait le transmettre à ses collaborateurs et clients. Nous allons d’ailleurs recevoir quelques uns d’entre eux avec grand plaisir afin de partager des moments forts en sensation ! En terme de valeurs : l’esprit d’entreprendre, la transmission du « savoir faire » et l’esprit de compétition sont des valeurs communes aux deux entreprises qui ont toutes deux de l’ambition et des défis à relever.

Comment va s’exprimer ce partenariat ?

RD : La visibilité sur les supports de communication du team ne fait pas tout… Nous avons été sensibles au positionnement du team qui agit un peu comme une agence, ils ont su appréhender notre métier qui exige de monter des actions destinées à fidéliser nos clients ( nous allons par exemple être reçus avec une sélection d’entre eux pour une soirée privatisée au sein même de leur atelier de course ! ). D’une part nous bénéficierons d’invitations sur des épreuves, d’autre part nous allons lancer un challenge commercial avec un inédit cadeau à la clé ! Vous en saurez plus prochainement… Nous pourrons aussi exposer une de leurs motos de course sur notre stand, bénéficier pleinement des droits d’images, etc…

FD : Tous nos partenariats s’inscrivent sur la durée. Nombreuses sont les marques qui étaient des nôtres en 2007 (date de création de l’équipe) et qui le sont toujours aujourd’hui. Nous n’oublions pas que même avec ce statut de Team officiel KAWASAKI, nous sommes aussi une équipe à taille humaine. Nous disposons d’outils marketing afin de “stimuler” clients et collaborateurs, ce qui nous rapproche encore et resserre les liens entre deux représentants de la marque KAWASAKI ! Enfin, je profite de l’occasion qui nous est donnée pour remercier une nouvelle fois vivement Rodolphe DUBOIS pour la confiance qu’il nous a témoignée en si peu de temps. Nous sommes très motivés à l’idée de porter haut les couleurs de VERT IMPORT !

Interview réalisée par le Team KAWASAKI BUD RACING pour VERT IMPORT.

Plus d’infos sur www.vert-import.fr