Quentin Prugnières s’impose à Hossegor

Le team Bud Racing Kawasaki jouait à domicile ce weekend, puisque c’est sur la plage d’Hossegor à quelques kilomètres des locaux du team que le championnat de France des courses sur sable faisait étape. Comme l’an passé Quentin Prugnières a fait briller les couleurs du team, s’imposant dans la course Juniors.

Rentré quelques jours plus tôt de Floride ou il a décroché plusieurs podiums au Mini O’s à Gatorback, Quentin a retrouvé Hossegor et le QG du team pour y disputer la Ronde des Sables. Une nouvelle expérience après avoir disputé moult Motocross et Supercross cette saison, et comme l’an passé Quentin a dominé l’épreuve réservée aux pilotes juniors. Ne participant pas à l’intégralité du championnat il est entré dans les derniers sur la grille de départ, et depuis la seconde ligne il a pris un départ prudent sachant que la course durait une heure trente. Il lui faudra trois tours pour prendre la tête de la course et gérer celle ci avec maestria, perdant un peu de temps avec une durite baladeuse et prenant beaucoup de plaisir tout au long des trente trois tours de course. Même en perdant du temps en faisant quelques wheelings dans le sable, il s’impose avec près de deux minutes d’avance pour sa dernière course de l’année. S’il n’y a désormais plus de course a son programme cette année, Quentin va néanmoins continuer à travailler avec le Team en vue de la saison prochaine.

Quentin Prugnières : « Tout s’est bien passé, j’ai fait mon chemin en début de course après être parti en seconde ligne, puis j’ai géré ma course. J’ai perdu un peu de temps en raison d’une durite d’essence qui s’est déboitée sur le réservoir, sinon je me suis bien amusé sur cette belle piste. J’aime bien faire des courses différentes, du MX, du SX, rouler sur une superbe plage comme celle d’Hossegor, je profite de ma jeunesse ! »

Le grand chelem pour Bud Racing à Paris

Le team 9MM Bud Racing Kawasaki a réussi le grand chelem à Paris, Chris Blose et Matt Moss remportant les six manches SX2 du 39ème Supercross de Paris, disputé devant 40000 spectateurs !

Paris est magique, et le restera sans doute encore longtemps ! La classique Parisienne a en effet rencontré un gros succès sportif et populaire, et pour toute l’équipe Bud Racing ce millésime 2022 gardera une saveur toute particulière.

Venus à Paris avec trois mousquetaires engagés en SX2, avec d’un côté Chris Blose et Matt Moss rodés au SX sur la lancée du World SX et de l’autre Quentin Prugnières qui sort d’une belle saison de MX, le team a joué aux avant postes samedi soir comme dimanche. Samedi c’était la journée de Chris, qui a réussi une superbe soirée en dominant les trois courses au programme ! Vainqueur de la première soirée et favori dans la course au titre de Prince de Paris, Chris aura moins de réussite dimanche (5/4/19) avec une chute au départ d’une course et une autre chute en finale.

Au pied du podium de cette première soirée samedi après trois manches solides (6/4/4), Matt Moss allait prendre la relève avec brio, s’imposant à son tour….dans les trois courses du jour ! Net vainqueur de cette seconde soirée, Matt était carrément fou de joie au moment d’être sacré Prince de Bercy devant son compatriote Jace Owen et son coéquipier Chris Blose. Et pour que la fête soit totale Quentin Prugnières terminait son premier SX de l’année sur une excellente note (10/9/9 le premiers soir puis 15/7/3) en se classant troisième de l’ultime course du weekend

Avec six victoires en six manches, deux pilotes sur le podium dont le vainqueur, des fans nombreux et bruyants, des partenaires heureux de vivre l’épreuve à nos côtés, ce 39ème Supercross fut une belle conclusion à cette saison 2022.

Deux nouveau podiums pour BUD Racing

Le team 9MM Energy Drink BUD Racing Kawasaki était présent sur deux fronts ce weekend, avec d’un côté l’ouverture du championnat du Monde de Supercross à Cardiff au Royaume Uni et de l’autre le Motocross des Nations Européennes à Talavera en Espagne. Et d’un côté comme de l’autre le team est monté sur le podium, avec Chris Blose à Cardiff et avec Quentin Prugnières à Talavera !

C’est dans le Millenium Stadium de Cardiff, temple du rugby, qu’était donné le coup d’envoi du nouveau Championnat du Monde de Supercross dans lequel le team 9MM Energy Drink Kawasaki s’est engagé avec quatre pilotes, deux en SX2 et deux en WSX. Sur une piste digne des tracés US c’est notre Américain Chris Blose qui réalise la meilleure performance du team en prenant la seconde place de la soirée en SX2, à un petit point du vainqueur ! Sa régularité (2/4/8) a été un de ses points forts, notre Australien Matt Moss (3/DNF/11) débutant bien sa soirée avant de connaître une manche blanche ce qui le met dixième de la soirée. Du côté du WSX Cédric Soubeyras comme Adrien Escoffier nouveaux venus dans le team avaient peu de roulage derrière eux, ce qui ne les a pas empêchés de s’immiscer dans le top dix des finales. Très en verve dans la seconde finale, Cédric (12/4/6) prend la sixième place du classement, trois rangs devant Adrien Escoffier (10/13/9) qui n’a pu éviter une chute dans la super finale. Nos quatre mousquetaires ont une bonne semaine devant eux, avant de s’envoler pour l’Australie où se disputera la finale de ce championnat dans deux semaines.

Leader de l’Equipe de France au MX des Nations Européennes au guidon de sa 250 Kawasaki, aux côtés d’un pilote 125 et de deux pilotes 85, Quentin Prugnières a emmené les Bleus vers la victoire, signant la meilleure performance du quatuor en gagnant sa qualification, en s’imposant dans une manche et en se classant second de l’autre réunissant pilotes 125 et 250 ! L’Equipe de France composée de Mano Faure, Amaury Maindru, Mathys Valin et Quentin renoue donc avec la victoire cinq ans après le dernier succès des Bleus dans cette compétition par équipes. Nous retrouverons Quentin en piste à l’occasion du prochain Supercross de Paris les 13 et 14 Novembre prochains, en compagnie bien sûr de ses équipiers !

Stéphane Dassé : « Nous ne sommes vraiment pas déçus de nous être inscrit dans ce Mondial Supercross, une première réussie à tous niveaux ! Ce championnat va permettre de continuer à développer le Supercross, qui jusque là est une spécialité Américaine. En ce qui concerne nos pilotes 450 Cédric revient de blessure, Adrien découvre à la fois le team et la moto et c’est en 250 que Chris Blose nous a offert un premier podium avec une belle seconde place, tandis que Matt Moss faisait quelques coups d’éclat. »

Quentin Prugnières : « C’était un top weekend, j’ai fait le job en gagnant la course de qualification et une manche puis en terminant second de l’autre, avec à chaque fois le meilleur temps dans les courses. J’ai tout donné jusqu’au bout, aucun regret et je ne retiens que du positif après m’être battu tout au long du weekend face à un rival comme Pancar qui fait le mondial MX2. On est allé cherché la victoire avec mes équipiers et les sensations sont très fortes, je suis fier d’être Français et d’avoir fait briller les couleurs Françaises. »

Quentin Prugnières second de la « Coupe des As »

Première course en 450cc et premier podium pour Quentin Prugnières à la Coupe des AS.

Hier se tenait l’incontournable fête de la moto tout terrain en cette rentrée de Septembre. Réussite totale pour le traditionnel Kenny Festival qui a relancé la coupe des As réunissant les meilleurs pilotes hexagonaux de chaque catégorie et affichant un plateau de qualité.

Fidèle parmi les plus fidèles, le team 9MM Bud Racing Kawasaki était bien sûr de la partie et ne voulait pour rien au monde rater cet évènement qui regroupe dans la petite bourgade de Reygade ( proche de Brive ) plus de 2500 pilotes moto, quad et SSV dont le récent 5ème du championnat d’Europe 250cc Quentin Prugnières qui a enflammé le public de son pilotage avec une remontée dont il a maintenant le secret !

A l’issue des essais du Samedi, le pilote Réunionnais « scorait » une prudente 7ème position sur sa KAWASAKI 450 KX ( toute première course chez les gros bras )… Dimanche 11H15, départ de la première finale sous un soleil radieux, un public nombreux et impatient de voir se frotter l’élite Française… Il ne fut pas déçu, Quentin fera le show malgré lui remontant des profondeurs du classement pour venir échouer dans la roue du premier à une méritoire seconde place régalant les spectateurs de son pilotage incisif. 16H, second débat mais cette fois Quentin signe un magnifique holeshot et prend avec autorité la tête de la course qu’il gardera quelques tours puis cédera sous les assauts du pilote de GP Stephen RUBINI. Une seconde position qu’il gardera jusqu’au drapeau à damiers gérant avec maîtrise son avance sur le 3ème.

Mission accomplie et première réussie pour le tout jeune pilote du Team 9MM Bud Racing Kawasaki ( rappelons qu’il n’a que 17 ans ). Une prestation unanimement appréciée et saluée avec enthousiasme par les partenaires présents et qui nous ont fait l’honneur de leur visite : BS BATTERY / HEROCK / SOBEM SCAME / DISTRI CASH.

Le mot de la fin pour Quentin : « Week-end positif pour une course d’importance mais sans enjeu. Il fallait que je prenne du plaisir sans prendre de risque inutile. Ce fut le cas. Je profite de l’occasion pour remercier l’organisation qui a fait un travail considérable sur et en dehors de la piste. Un grand merci aussi à mes mécaniciens qui ont une nouvellement fois fait le job à la perfection. Prochain échéance pour moi, le motocross des nations Européennes le mois prochain. Je vais donc reprendre l’entraînement dans les jours qui viennent sur mon habituelle 250 KX ! »

OFF COURSE pour 9MM BUD RACING KAWASAKI

Copyright : Gold M Production / Bud Racing

Un second podium Européen et un Top 5 final pour Quentin Prugnières

Quentin Prugnières et le team 9MM Energy Drink BUD Racing Kawasaki ont conclu en beauté le championnat d’Europe 250 de Motocross, décrochant à Saint Jean d’Angely une troisième place qui permet à Quentin de terminer cinquième du championnat.

Confirmant dès samedi son podium Suédois en allant décrocher une superbe troisième place lors de la première manche qu’il avait débuté en septième position, Quentin allait faire encore mieux dimanche dans l’ultime confrontation de l’année ! Ratant son départ puisqu’il virait très loin en début de course, Quentin allait rapidement revenir de la vingt deuxième à la dixième en l’espace d’un seul tour ! Boosté par un public encourageant avec verve les tricolores, Quentin allait poursuivre son effort pour revenir jusqu’à une quatrième position lui assurant la troisième place de l’épreuve, un résultat lui permettant de passer de la septième à la cinquième place au championnat ! Avec huit top cinq lors des quatorze dernières manches courues, trois podiums de manche lors des trois dernières épreuves disputées et deux podiums, Quentin a confirmé tous les espoirs placés en lui par Stéphane Dassé et Thierry Van Den Bosch et va maintenant pouvoir faire un break bien mérité.

A noter que Eddie Wade a été contraint de déclarer forfait pour cette finale, après s’être blessé dans une grosse chute aux essais.

Quentin Prugnières : « C’est un superbe podium décroché devant le public Français, mais j’ai du me battre pour le décrocher après un mauvais départ en seconde manche. Je suis parvenu à revenir troisième mais je n’ai pas pu tenir le rythme, la priorité était de finir la saison avec un bon résultat qui me permet de finir cinquième du championnat. Le début de saison n’a pas été aussi bon qu’espéré, mais lors des dernières courses j’ai prouvé que j’étais un candidat au podium. Je voudrais remercier tous les gens qui sont à mes côtés au sein du team Bud, ma famille et nos mécaniciens, je n’ai pas vraiment les mots pour décrire ce que je ressens après ce podium en France. Je voulais vraiment finir la saison sur un podium, et maintenant on va faire un break avant de repartir au travail pour préparer la saison prochaine, ou je m’alignerais de nouveau en Europe 250 tout en participant à quelques GP. »