Des succès et des podiums en Elite

Impliqué dans la quatrième épreuve du championnat de France Elite de Motocross, le team Monster Energy Bud Racing Kawasaki a décroché à Castelnau de Lévis dans le Tarn deux succès partiels qui permettent à Nicolas Dercourt et Xavier Boog de rester dans les courses aux titres, alors qu’il reste trois épreuves à disputer.
Cadre de nombreux GP dans le passé, le circuit de Castelnau a malheureusement souffert des averses du samedi et de la nuit. Car même s’il n’a pas plu dimanche, le circuit est resté très délicat avec de profondes ornières, des portions très glissantes et quelques zones bien boueuses qui ont influé sur le déroulement des courses.

Second temps aux essais MX2, Nicolas Dercourt allait signer un bon départ en première manche, se retrouvant très vite second dans la roue du leader sur qui il allait maintenir la pression. A mi course ce dernier commettait une faute dans un virage et Nicolas en profitait, prenant la tête de la course et s’imposant pour la seconde fois cette saison. Auteur une nouvelle fois d’un excellent départ en seconde manche, Nico allait perdre un peu de temps à trouver les bonnes traces sur un circuit ayant profondément changé entre les deux manches ; une chute allait malheureusement l’obliger à passer par les stands, le reléguant en dernière position. Remonté quatorzième il signe son plus mauvais résultat de la saison mais reste bien placé au championnat, second à six points du leader.

Sur la lancée de son succès de Romagné, Xavier Boog attaquait bien sa journée en signant le meilleur chrono MX1 le matin. Auteur d’un holeshot impérial en première manche, Xavier allait très vite creuser l’écart avec ses adversaires pour remporter cette première manche. La seconde manche débutait de façon identique, mais cette fois Xavier n’allait jamais pouvoir se défaire de la menace de Greg Aranda, qui évoluait juste derrière lui. La victoire semblait néanmoins promise à l’Alsacien, mais dans le dernier virage Xavier se faisait piéger par une ornière et ratait le doublé ! A égalité de points avec Aranda, il est classé second de la journée ; au championnat l’écart avec Aranda reste stable, mais Xavier troisième n’est plus qu’à douze points de Valentin Teillet avant l’épreuve de Gaillac Toulza ce weekend.

De son côté Cédric Soubeyras était en piste à Foxborough, pour une nouvelle étape du championnat US de Supercross. Neuvième temps chrono aux essais, il entamait très bien sa soirée et confirmait en étant longtemps troisième de sa manche qualificative ; une crevaison allait malheureusement le contraindre à l’abandon, l’obligeant à aller au repêchage. Relégué dix septième au premier tour, il allait revenir sixième en l’espace de quatre tours, insuffisant pour obtenir l’une des quatre invitations pour la finale !

Nicolas Dercourt : « La première manche fut superbe, je pars second derrière Arnaud Aubin, on se bagarre bien jusqu’à ce qu’il fasse une faute et que je prenne la tête pour gagner la course. En seconde manche j’ai encore pris un bon départ, mais en début de manche je n’avais pas les bonnes traces et je me fais doubler par Richier et Aubin avant de chuter au troisième tour en voulant doubler un pilote ; la moto était abimée, j’ai du m’arrêter auprès de mes mécaniciens et j’ai calé. Je repars vingt deuxième, j’ai fait de mon mieux pour revenir quatorzième, un peu déçu du résultat. La piste n’était pas facile, il y avait très peu d’adhérence et le circuit a changé tout au long de la journée, je n’ai pas vraiment pris de plaisir à rouler. »

Xavier Boog : « On a fait une belle manche avec Greg, bien sûr je suis déçu de ma petite erreur en fin de course qui prouve une fois de plus que jusqu’au drapeau à damiers…. Je n’ai jamais réussi à lâcher Greg de la manche, bon on a tous les deux un peu souffert avec les attardés qui ne respectent pas toujours le drapeau bleu. Bon, cela reste un bon weekend avec la pôle aux essais, deux excellents départs et une seconde place à égalité de points avec Greg. C’est cool de signer deux holeshot, cela prouve qu’on a bien travaillé sur la moto avec le team ! Après Gaillac mon programme est un peu plus calme jusqu’au GP de France, cela va me permettre de bien préparer ce rendez vous qui me tient à cœur. »

Revivez quelques minutes du week end de Castelnau sous le auvent Bud Racing:

Victoire pour Xavier et podium pour Nicolas

Weekend chargé pour le team Monster Energy Bud Racing Kawasaki, présent avec ses quatre pilotes pour la troisième épreuve du championnat de France Elite à Romagné. Pendant que du côté d’Indianapolis Cédric Soubeyras s’adjugeait un nouveau ‘top dix’ en championnat US, en Bretagne Xavier Boog s’imposait en MX1 alors que Nicolas Dercourt prenait la seconde place en MX2, devant Darian Sanayei cinquième.

Encore bien grasse samedi pour le junior, la piste de Romagné allait être en excellente condition dimanche pour l’Elite. Une terre onctueuse et meuble, parsemée de quelques bonnes ornières allait donner lieu à des courses plutôt ouvertes en MX1 comme en MX2. Champion de France en titre, Xavier a enfin ouvert son compteur de victoires sur cette piste ; dauphin de Teillet dans la première manche, l’Alsacien a dicté sa loi dans la seconde et remporte le classement général, revenant troisième au championnat alors qu’il reste quatre épreuves à disputer. En MX2 Nicolas Dercourt a une fois encore été à la pointe du combat, et s’il perd la plaque rouge de leader du championnat il n’a pas à rougir de ses performances ; une petite erreur (calage moteur) lui coute la victoire en première manche, et en seconde Boisrame déchainé devant son public s’impose d’un rien. Deux fois second, Nico n’est qu’à trois points du leader du championnat, autant dire rien puisqu’il reste 160 points à distribuer. Venu participer à cette épreuve, Darian Sanayei a pu découvrir ce que peut être un terrain Breton ! Cinquième des deux manches, l’Américain a beaucoup appris tout au long de sa journée et va maintenant se consacrer à la préparation du championnat d’Europe. Dans des conditions plus difficiles samedi pour le championnat junior, Brian Moreau Strubhart a vécu du bon et du moins bon avec une quatrième place en première manche, et un abandon dans la seconde (guide chaine endommagé par un autre pilote).

Pour la reprise du championnat de Supercross sur la côte Est, Cédric Soubeyras a été contraint de jouer la prudence sur un circuit très particulier avec notamment de très profondes ornières. Qualifié dès sa manche qualificative avec une bonne sixième place, Cédric allait ‘survivre’ lors de premiers tours très agités ; quatorzième en début de course, il allait malgré une incursion hors piste scorer une bonne dixième place. Avec ce second ‘top ten’ consécutif, le voici treizième du championnat à une petite dizaine de points du top dix avant l’épreuve de St Louis.

Xavier Boog: « Cela fait du bien de monter sur la plus haute marche du podium, j’espère qu’il y en aura d’autres très prochainement ! Les chronos se sont bien passé avec le 2ème temps de mon groupe derrière Teillet, c’était assez serré y compris avec Greg (Aranda) donc c’était bon signe! Je suis bien parti dans les deux manches, dans la première je passe second d’entrée de jeu mais il m’a fallu une bonne dizaine de minutes pour me mettre dans le rythme et résister a Greg qui a fait une bonne partie de la manche dans ma roue avant de lâcher à 3-4 tours de la fin. En seconde manche je double Aubin dès le premier tour, et j’ai attaqué toute la manche pour contenir Teillet qui a fini par lâcher prise dans l’avant dernier tour. Victoire de manche et victoire au général, la Bretagne m’a plutôt bien réussie ! »

Nicolas Dercourt : « Je signe le meilleur temps des deux groupes aux essais, et peu après le premier départ je pointe en seconde position avant de m’accrocher avec le leader ; il chute, mon frein arrière est endommagé mais je poursuis ainsi jusqu’à ce que je cale dans un virage. J’ai perdu pas mal de temps pour repartir en troisième position, j’ai pu remonter second mais le leader avait pris de l’avance et je termine donc second. Je signe le holeshot en seconde manche, je vais mener la course pendant quinze minutes avant d’être attaqué par Boisrame ; on s’est doublé et redoublé à de nombreuses reprises, il finira juste devant moi. Deux fois second, je termine second de la journée et occupe la seconde place au championnat. »

Darian Sanayei : « Ce fut un weekend correct, même si j’ai un peu galéré tout au long de la journée avec la piste. Je signe le sixième temps aux essais, pars cinquième en première manche mais je ne roulais pas bien. La seconde manche fut meilleure, je suis vite passé en troisième position jusqu’à ce que je chute dans un virage après 18mn de course. Je termine une fois encore cinquième, pas content du résultat mais l’objectif en venant ici était aussi d’apprendre sur un nouveau type de circuit. Merci au team Monster Bud Racing pour leur soutien, on va continuer à travailler dur d’ici la Lettonie et la seconde épreuve du championnat d’Europe. »

Cédric Soubeyras : « Habituellement j’apprécie les ornières, pour peu qu’elles soient de taille raisonnable. Mais quand elles sont si profondes que les repose pied sont en appui, c’est beaucoup moins fun et dans ces conditions je suis content d’être reparti entier d’Indianapolis ! Je me suis qualifié direct avec une sixième place, et en finale j’ai pris un super départ au coude à coude avec la KTM usine de Frye, que je devance au premier virage ; après ce fut plus confus, beaucoup d’accrochages si bien qu’après deux tours j’étais quatorzième ! J’étais crispé car la piste était vraiment délicate, et à un moment j’ai pris une mauvaise ornière sur le saut d’arrivée et je me suis retrouvé à côté de la piste. Je parviens quand même à terminer dixième, sans me donner comme d’habitude car je ne voulais pas ruiner ma saison, il y avait plus à perdre qu’à gagner ce weekend. »

Un top dix lors de l’ouverture du championnat d’Europe MX250

Le team Monster Energy Bud Racing Kawasaki était ce weekend aux Pays Bas, pour la première épreuve du championnat d’Europe 250 de Motocross. Darian Sanayei et Nicolas Dercourt se sont classés dans le top onze de l’épreuve, disputée dans les sables exigeants de l’Eurocircuit de Valkenswaard.

Une semaine après avoir repris la compétition en championnat de France, Darian Sanayei était donc dans les sables Néerlandais avec Nicolas Dercourt et cent dix huit autres pilotes venus se qualifier pour cette première épreuve de l’Europe 250. Avec une seule séance d’essais comprenant dix minutes d’essais libres et quinze de chronométrés, il n’y avait pas de temps à perdre pour régler sa moto, découvrir le circuit et signer un chrono ! Darian et Nicolas se qualifiaient respectivement en quatorzième et dix huitième position dans leur groupe.

Redécouvrant ce championnat qu’il avait fréquenté à une occasion l’an passé en Grande Bretagne, Darian Sanayei est reparti des Pays Bas neuvième du championnat après deux solides courses. Seulement vingt huitième sur la grille de départ, Darian allait être pénalisé lors des départs ; avec un bon rythme de course il revenait de la dix huitième à la septième place en première manche, et était parti pour une nouvelle remontée en seconde manche avant d’être retardé par un « caillou » bloque sous la pédale de frein pendant 2 tours. Il ne baissait pas pour autant les bras, revenant en douzième position pour se classer neuvième du GP.

Encore moins bien placé sur la grille avec une dix huitième place dans son groupe, Nicolas Dercourt se classe lui onzième de la journée, avec une neuvième et une quatorzième place. Revenu en première manche de la dix septième à la neuvième place, Nico reviendra ensuite de la vingt sixième à la quatorzième place pour échouer aux portes du ‘top ten’ de cette première épreuve. Dans un mois en Lettonie, Nico comme Darian devront soigner leur qualification pour espérer de bons départs !

En attendant cette épreuve, les deux pilotes seront dans deux semaines aux côtés de Xavier Boog pour la 4ème épreuve de l’Elite à Romagné.

Darian Sanayei: « Il y avait vraiment beaucoup de pilotes présents à cette première épreuve, et mon premier objectif était de me qualifier puisqu’on avait seulement une séance de vingt cinq minutes à disposition. J’ai signé le quatorzième temps de mon groupe, suffisant pour me qualifier mais me donnant seulement la vingt huitième place sur la grille pour les courses. De cette position il était impossible de prendre un bon départ, même si le premier ne fut pas trop mauvais et me permit de revenir de la dix huitième à la septième place. Mon second départ fut correct sans être bon, mais avant la fin du premier tour je me suis retrouvé sans frein arrière ; je ne sais pas si j’ai pris une pierre ou quoi, mais à mi course j’ai retrouvé l’usage du frein et j’ai pu hausser le rythme pour finir douzième. »

Nicolas Dercourt: « Ce fut un weekend difficile, j’espère simplement que c’était le pire de l’année. Il y avait beaucoup de monde aux qualifications, je n’ai pas signé un bon chrono avec le dix huitième temps de mon groupe ce qui m’a mis loin sur la grille. Ma première manche n’a pas été mauvaise, puisque je suis revenu neuvième en prenant un peu de plaisir sur la moto. La seconde manche a été moins bonne ; je suis moins bien parti, et avec les averses le circuit était devenu difficile pour doubler. Je repars déçu de mes chronos aux essais et de ma seconde manche, il faut absolument que je progresse en qualification pour accrocher de meilleurs résultats. »

Nicolas Dercourt leader de l’Elite MX2

Weekend chargé pour le team Monster Energy Bud Racing Kawasaki, engagé dans quatre championnats différents ! C’est en Elite MX2 que les résultats ont été les plus probants, avec le double podium de Darian Sanayei et Nicolas Dercourt a St Thibery ; Darian remporte sa première manche de l’année, alors que Nico prend la plaque rouge de leader du championnat de France. Xavier Boog quatrième en MX1 et Brian Moreau onzième en junior étaient eux aussi à St Thibery, pendant que Cédric Soubeyras signait à Détroit son premier ‘top dix’ de l’année en SX US !

Brian Moreau était le premier à entrer en piste samedi à St Thibery, pour la seconde épreuve du Juniors. Troisième temps de son groupe et troisième de sa course qualificative, Brian était cinquième de la première manche avant qu’il n’endommage son radiateur dans un talus et ne soit contraint à l’abandon. Auteur d’un bon départ en seconde manche il s’offrait une belle troisième place, mais son abandon en première manche le repousse en septième position au championnat. Place à l’Elite dimanche, et première course de l’année pour Darian Sanayei de retour de blessure ; auteur du holeshot en première manche, le jeune Américain allait mener toute la course et signait son premier succès de l’année ! Un mauvais départ et quelques erreurs en début de course le repoussaient très loin, mais Darian ne baissait pas les bras et revenait en neuvième position. Des résultats qui lui permettent de prendre la seconde place du jour, devant Nicolas Dercourt ; en difficulté ce weekend avec ses départs, Nico reviendra très fort en première manche de la quinzième à la quatrième place ! Il paiera ses efforts en seconde manche, se classant sixième tout en prenant le leadership du championnat MX2 !

Parti en tête de la première manche MX1, Xavier Boog va offrir avec Guillod et Aranda un superbe spectacle, les trois hommes se doublant à plusieurs reprises pour le leadership ! Troisième en vue de l’arrivée, Xavier se fera surprendre en fin de course par Pourcel, se classant quatrième ! Parti dans le pack de tête en seconde manche il signera une nouvelle quatrième place, revenant cinquième au championnat après deux épreuves.
Pour Cédric Soubeyras Detroit restera un excellent souvenir, puisque c’est là qu’il a signé le premier ‘top dix’ de son expérience US. En verve dès les essais, Cédric se qualifiera une nouvelle fois dès sa demi finale et prendra un excellent départ en finale ; longtemps sixième, il se fera bousculer en fin de course et perd trois places mais peut envisager sans aucun doute un top cinq lors de la reprise du championnat dans trois semaines à Indianapolis.

Nicolas Dercourt : « Ce fut un peu compliqué, je n’ai pas réussi à prendre d’aussi bons départs qu’ à Sommières et j’ai eu un peu de mal à doubler parce que la piste était bien trouée. Bon, weekend difficile mais je repars avec la plaque rouge, ce n’est pas mal et j’ai quelques points d’avance sur mes adversaires. On va essayer de la garder à Romagné, d’ici là on va aller rouler dans le sable à Valkenswaard et on va s’y préparer cette semaine. »

Darian Sanayei : « Je suis arrivé en France il y a deux semaines, et avant de venir ici j’ai pu rouler un peu, pour la première fois après ma blessure au dos. Je me qualifie cinquième dans mon groupe, ce qui me donne la dixième grille ; je signe le holeshot et mène toute la course, ce qui était plutôt cool ! La seconde moto fut différente, je suis mal parti et j’ai fait des fautes dans le premier tour, je me suis retrouvé vingt cinq ou vingt six pour remonter neuvième avec de bons chronos en course. Encore deux-trois tours et je terminais encore mieux. C’était mon premier cross depuis six mois, ma première course depuis le SX de Lille et je vois ce qui me reste à faire ; on va essayer de faire de bons résultats à Valkenswaard, je sais qu’après on a un mois avant la seconde épreuve ce qui me permettra de vraiment bien me préparer.

Xavier Boog : « Aux chronos cela s’est bien passé, second temps de mon groupe dans des chronos similaires à ceux de mes principaux rivaux. Je suis enfin bien parti en première manche, je mène la course dès le premier virage mais assez vite j’ai eu mal aux bras et à aucun moment je n’ai pu souffler car on était quatre à se battre devant ! Ce fut une belle bagarre, un peu déçu forcément de terminer quatrième mais je pense que le spectacle était beau ! En seconde manche je pars un peu moins bien, mais j’étais dans le groupe de tête ; la piste avait séché, j’étais moins à l’aise et je termine une fois encore quatrième, sans pouvoir me battre devant comme en première manche. »

Cédric Soubeyras : « Ca s’est plutôt bien passé ce weekend, j’avais un super feeling avec la piste et la moto ; on avait une piste d’entrainement qui ressemblait fort à celle ci, du coup dès les essais je me suis bien senti. Je signe le neuvième temps au premier essai, mais malheureusement il y a eu un drapeau jaune en seconde séance si bien que je n’ai pu améliorer. En demi finale je fais une super sortie de grille, longtemps cote a cote avec la Kawa Pro Circuit ; je reste six un bon moment, pour finir septième sans prendre trop de risques. En finale je fais un très bon départ comparé aux précédents, j’avais opté pour une couronne différente car on avait un très long départ ; j’ai longtemps été six avant que Davalos me pousse fort, ce qui me fait rater un enchainement et me fait perdre deux places. Je reviens fort sur Coates en fin de course, pour signer mon premier top dix avec la 250 Kawasaki Bud, super content. J’ai deux weekends off, je vais faire un peu de MX avant de revenir au SX pour bien préparer Indianapolis. »

Brian Moreau : « J’ai passé une bonne journée, dommage que j’abandonne en première manche avec ce radiateur abimé dans un choc. En seconde manche je me suis bien rattrapé avec cette troisième place, le dernier fut très ‘chaud’ avec le retour de Goupillon, je me suis tellement donné pour lui résister qu’à l’arrivée j’ai eu un petit malaise ! Je ne suis pas trop habitué à rouler sur ce genre de terrain, mais c’était vraiment une belle piste, avec de grosses ornières. »

Seconde sortie US pour Soubeyras

Aux Etats Unis le calendrier laisse peu de répit aux pilotes et une semaine après s’être aligné à Daytona, c’est à Toronto que se retrouvait Cédric Soubeyras pour la 3ème épreuve du championnat SX de la côte Est des Etats Unis.
Seule épreuve du championnat du Monde de Supercross se disputant hors du territoire Américain, Toronto accueillait cette année encore l’élite du SX Mondial sur un tracé bien différent de celui de Daytona. Pourtant habitué à rouler en Supercross un peu partout en Europe, Cédric confiait « que certains enchainements étaient super raides, tout comme les énormes whoops, vraiment rien à voir avec le SX Tour » et abordait les premiers essais un peu crispé. Treizième temps chrono au cumul des différentes séries, le pilote Bud Racing Monster Energy Kawasaki se qualifiait directement pour la finale avec une bonne sixième place en manche. Evitant la chute collective du premier virage, Cédric n’en profitait pas longtemps puisqu’il chutait dans le second virage et perdait énormément de temps ! Pendant quinze tours Cédric allait donc aller au combat, jouant des coudes avec les pilotes Américains prêts à tout pour défendre une place. Treizième, il quittait le Canada un peu frustré mais toujours motivé par son challenge US qui se poursuivra le weekend prochain à Détroit.
En manque de compétitions suite à sa blessure au genou de l’été dernier, Nicolas Dercourt a lui disputé une épreuve régionale à Blargies, dans sa Picardie natale. Vainqueur des deux manches MX2, Nicolas n’a pas pris de risques inutiles dans la super finale disputée à la nuit tombante, livrant un superbe duel à Richard Fura qui finira par s’imposer sur sa 450. Mais pour Nico l’important était de prendre des départs et de bien préparer la seconde épreuve du championnat Elite, qui se disputera ce weekend à St Thibery.

Cédric Soubeyras : « Ce week-end ne s’est pas trop mal passé, même si ca reste dans la moyenne, sans coup d’éclat. Je suis arrivé au Canada pas vraiment remis d’une angine contractée dans la semaine, pour ne rien arranger ! J’étais un peu crispé aux essais vu les enchainements, mais en manche j’arrive à me relâcher pour terminer sixième et me qualifier pour la finale. J’évite le carton du premier virage, mais je me précipite un peu trop dans le second virage et je chute ! Je repars loin, je n’avais un rythme des plus réguliers car ca cafouillait beaucoup autour de moi ; on n’arrêtait pas de se doubler et redoubler, si bien qu’à plusieurs reprises je n’ai pas pu sauter un triple. Je finis treizième, c’est correct mais ce n’est pas non plus ce que j’attends réellement et l’objectif de la semaine sera de bien se soigner histoire d’être à nouveau à 100% à Detroit. »