Top sept pour Quentin et Eddie

Quentin Prugnières et Eddie Wade ont tous deux scoré un top sept dans une des deux manches en Finlande, perdant toute chance dans une chute au départ de l’autre course. Tous deux seront ce weekend à St Jean d’Angely pour la finale du championnat d’Europe.

La Finlande n’avait plus accueilli de Grand Prix depuis 2014, et c’est donc un tracé nouveau pour eux que Quentin et Eddie découvraient à Hyvinkää. Le sable était de la partie, et n’a pas facilité la tâche des pilotes au niveau des départs notamment, la ligne droite était composée d’un sable mou sur un sol très dur ce qui a provoqué plusieurs chutes. Samedi alors qu’Eddie sortait du premier virage dans le top cinq, Quentin se retrouvait au sol et repartait derrière le groupe de tête avec un tour de retard. Il fera toute la manche dans leur sillage, alors qu’Eddie franchira la ligne d’arrivée en septième position malgré la douleur suite à sa chute en suède. Les rôles s’inverseront en seconde manche, Eddie chutant au départ alors que Quentin se positionnait dans le top dix ; tous deux feront une belle remontée, jusqu’à la sixième place pour Quentin – une chute alors qu’il attaquait le troisième lui fera perdre quelques places – et la dix huitième pour Eddie qui se classe dixième de l’épreuve, deux places devant Quentin.

Ce weekend le team jouera « presque » à domicile puisque c’est à Saint Jean d’Angely que se disputera la finale du championnat.

Quentin Marc Prugnières : « Première manche compliquée avec cette chute au départ, je me suis relevé avec un hématome à la cuisse si bien que je suis parti avec un tour de retard. Je suis reparti derrière le groupe de tête, que j’ai suivi pendant toute la manche, sans les attaquer puisque j’avais un tour de retard. Second départ plutôt bon, je remonte quatrième mais j’ai eu un problème de frein arrière et j’ai perdu l’avant dans une entrée de virage à quatre tours de l’arrivée. Je termine sixième, frustrant car la vitesse était là et un podium de manche était possible. Cap sur Saint Jean le weekend prochain, j’adore l’ambiance des GP en France et comme c’est la finale j’ai encore plus envie de tout donner pour faire plaisir aux fans et au team »

Eddie Wade : « C’était difficile d’attaquer avec ma blessure aux côtes mais j’ai pris un bon départ en première manche et l’adrénaline m’a aidé dans les premiers tours ; ça a commencé à faire mal après ça et j’ai eu un petit mal aux bras en serrant fort le guidon pour compenser, je termine septième. Dimanche la chute au départ à tout gâché, mais je n’ai rien lâché pour revenir dans les points, même si mon corps me faisait encore très mal. «

Un podium Européen pour Quentin Prugnières

Quentin Prugnières a décroché le premier podium de sa carrière en championnat d’Europe 250, terminant second de l’épreuve Suédoise au guidon de sa Kawasaki du team 9MM Energy Drink BUD Racing.

Samedi Quentin avait posé les bases de ce podium en effectuant une superbe première manche qui l’avait vu se classer second au terme des vingt cinq minutes de course. Neuvième sur la grille, Quentin allait rapidement pointer quatrième après six minutes de course avant de gagner encore deux places avant la mi course. Second à treize secondes du leader, il allait réduire cet écart de moitié en signant le record du tour, obtenant son meilleur résultat à ce niveau avec une seconde place. Toujours neuvième derrière la grille en seconde manche, il se positionnait rapidement en cinquième position dès le premier tour et il allait poursuivre son effort pour gagner encore deux places et franchir le drapeau à damiers en troisième position. Second de l’épreuve, Quentin signe de belle manière son premier podium en Europe 250 et pointe désormais à la septième place du championnat, à seulement deux points de top cinq alors qu’il reste deux épreuves à disputer.

Son équipier Eddie Wade a eu moins de réussite, chutant lourdement aux essais ; avec une côte fracturée et un dos douloureux, il n’a pu prendre part aux courses.

Quentin Marc Prugnières : « Aujourd’hui, j’ai enfin obtenu le podium que j’ai manqué quelques fois cette saison et je pense que je le méritais ! Dans les deux courses, j’ai pu gérer la pression de mes rivaux et je n’ai commis aucune erreur dans les manches. Je suis content de ce podium ; j’attendais cette sensation d’être sur une des marches ! Hier, j’ai décroché mon premier moto-podium en EMX250 et je l’ai encore fait aujourd’hui. Mon deuxième départ aurait pu être encore meilleur ; je suis bien sorti de la grille mais ensuite j’ai cabré sur quelques mètres. Bien sûr, si j’avais pu éviter cela, j’aurais pu chercher une victoire de manche. J’étais un peu stressé dans le dernier tour, regardant derrière moi pour voir à quelle distance il se trouvait d’Elzinga, mais j’ai géré l’écart jusqu’au bout. La piste ici était très technique et cela me convenait. Il n’y a pas de mots pour décrire ce que je ressens en ce moment, mais lundi, nous reprendrons le travail sur la piste pour en obtenir plu s; nous avons encore deux manches, dont une à Saint Jean d’Angely, et j’ai hâte de courir devant les fans français. »

Score parfait pour Amandine Verstappen en France Top 10 Européen pour Eddie Wade et Quentin Prugnières

Pendant qu’Amandine Verstappen poursuit son incroyable razzia sur le cross féminin en France, Quentin Prugnières, Eddie Wade et le team 9MM Energy Drink BUD Racing Kawasaki ont repris la route du championnat d’Europe 250, qui passait ce weekend par la Belgique.

Avant d’arriver dans les sables de Lommel ou le championnat d’Europe reprenait après un break de six longues semaines, Quentin et Eddie s’étaient préparés dans les sables du Bud Racing Training Camp. Aux essais chronométrés cela se traduisait dans leur groupe qualificatif par une bonne quatrième place pour Quentin et une septième pour Eddie, un résultat plus qu’encourageant. Samedi le circuit sablonneux n’était pas encore trop défoncé pour la première manche, et Quentin allait se mettre en évidence ; pointé neuvième au premier tour, il bouclait cette manche en quatrième position, à deux petites secondes du leader du championnat. De son côté Eddie confirmait ses progrès dans le sable, revenant de la vingt cinquième à la onzième place.

La piste était bien plus défoncée dimanche pour la seconde manche, qui voyait nos deux pilotes signer un bon départ puisqu’ils bouclaient le premier tour aux cinquièmes et huitièmes position. Si Quentin allait rapidement passer quatrième, Eddie partait à la faute et plongeait en dix neuvième position ; c’est pourtant lui qui fera le meilleur résultat du jour, se classant onzième malgré une autre chute à trois tours de l’arrivée tandis que Quentin était contraint à l’abandon après avoir rencontré un problème technique.

Venue en voisine encourager ses équipiers, Amandine Verstappen a bien sûr suivi d’un œil attentif les courses. Une semaine plus tôt c’est elle qui était en piste du côté d’Ouville en Normandie pour la quatrième épreuve du championnat de France féminin ; une simple formalité pour elle qui s’est une nouvelle fois imposée dans les deux manches, ses 37 et 38èmes succès consécutifs depuis qu’elle dispute ce championnat ! Si Amandine va devoir patienter jusqu’au 18 septembre pour la suite du France, elle sera les 3 et 4 Septembre au départ de la finale du Mondial en Turquie.

Quentin et Eddie, eux, ont un weekend de repos avant d’enchainer sur les trois dernières manches du championnat : Suède, Finlande et Charente Maritime (Saint Jean d’Angely les 20-21 Aout)

Finale du championnat Elite à Basly: Un podium pour Quentin et un top 5 pour Eddie

Direction Basly pour le Team 9MM Energy Drink BUD Racing Kawasaki, qui a participé à la finale du championnat de France Elite. Un championnat sans enjeu pour le team est ses pilotes, puisque quatre des sept épreuves étaient en concurrente de date avec le championnat d’Europe, ce qui n’a pas empêché Quentin second et Eddie cinquième de briller en Normandie.

Après que les pluies aient bien détrempé le circuit dimanche matin, c’est dans de bonnes conditions que les courses se sont disputées devant un public venu en nombre pour cette finale. Une finale qui verra Quentin Prugnières jouer les premiers rôles, à commencer par la pôle aux essais puis deux excellentes manches. Après deux bons départs il ira décrocher deux places de second, qui lui permettent de monter sur la troisième marche du podium. Très performant lui aussi sur cette piste truffée d’ornières, Eddie Wade signera le quatrième temps de son groupe au essais avant de faire les deux manches dans le top cinq ; en lice pour le podium il perdra un peu de temps avec une chute en première manche, mais ses deux places de cinquième confirment les progrès récemment enregistrés.

Quentin Marc Prugnières : « Encore un week-end assez positif, et ce fut un bon entraînement pour le championnat d’Europe dans la mesure ou dans les deux manches il y avait un bon rythme avec les pilotes jouant le podium. Je retiens encore un bon départ en deuxième manche, c’était une bonne journée et maintenant focus sur le sable en vue de l’Europe à Lommel. »

Eddie Jay Wade : « Cela m’a pris un peu de temps pour trouver le rythme aux essais, puis je suis tombé dans le trafic en fin de séance mais j’étais content de ma quatrième place. En première manche je me suis retrouvé très vite troisième après un départ moyen, une erreur me fait perdre des places mais je reviens cinquième. En seconde manche j’ai pris un très bon départ en seconde position, mais j’ai roulé tendu en début de course si bien que j’ai perdu quelques places mais je suis bien revenu en fin de course. Il faut que je négocie mieux les débuts de manche pour viser un podium. »

Top neuf pour Quentin et Eddie en Allemagne, Un autre doublé en France pour Amandine

Le team 9MM Energy Drink BUD Racing Kawasaki a pris la direction de l’Allemagne sitôt le GP de France terminé, pour la suite du championnat d’Europe 250. Quentin Prugnières a poursuivi sur sa lancée avec deux manches solides, pendant qu’Eddie Wade faisait sa meilleure course de la saison. A quelques centaines de kilomètres, Amandine Verstappen est elle restée invaincue en championnat de France féminin.

Dixième derrière la grille Quentin débutera la manche en huitième position, avant d’accéder dès le second tour au top six puis de poursuivre son effort qui l’amènera quatrième, au pied du podium. Dimanche matin deux incidents avec d’autres pilotes lui couteront ses chances de podium ; se retrouvant dix huitième après le premier tour de cette seconde manche, il ne relâchera jamais ses efforts pour franchir l’arrivée en huitième position. Sixième de l’épreuve il est désormais huitième du championnat, à vingt et un points du podium alors qu’il reste quatre épreuves au calendrier

Son coéquipier Eddie Jay Wade a lui tenu la septième place pendant plusieurs tours, avant qu’une glissade ne le repousse au treizième rang. Parti dans le top dix de la seconde manche il y restera et franchira le drapeau à damiers sixième ; neuvième de l’épreuve le voici revenu quatorzième au championnat qui reprendra à Lommel mi juillet.

Une fois de plus Amandine Verstappen a fait cavalier seul en championnat de France, roulant deux secondes plus vite que ses rivales aux essais avant de remporter les deux manches avec plus de vingt secondes d’avance sur ses adversaires.

Quentin Marc Prugnières : « Globalement ce fut un autre weekend positif, il me manque juste de meilleurs départs et un peu plus d’agressivité en début de course pour monter sur le podium. En première manche j’ai fait une grosse faute à mi course dans une ornière, ce qui m’a fait perdre du temps. La seconde fut plus compliquée, mon départ fut moins bon et avant le second virage un autre pilote m’a poussé en dehors de la piste si bien que je perds quelques places. J’avais regagné du terrain quand un pilote a chuté devant moi, je n’ai pu l’éviter, ce fut frustrant de perdre encore une fois du temps. Ma vitesse était bonne ce weekend, mais je ne peux être totalement satisfait dans la mesure ou tout le monde – moi, le team, ma famille – attend plus et je vais maintenant bosser dans le sable pour préparer la prochaine épreuve à Lommel. »

Eddie Jay Wade : « Les temps étaient vraiment proches en qualification si bien que j’étais content de mon huitième temps, et j’étais bien parti en première manche quand un pilote devant moi a roulé dans la boue ce qui m’a obligé à ôter mes lunettes. En seconde manche j’ai fait mon chemin de la dixième à la sixième place ; j’ai roulé un peu tendu en fin de course mais j’apprends à chaque sortie et on va continuer à bosser. »

Amandine Verstappen : « J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir sur cette piste de Millières que nous découvrions, une piste rapide avec de nombreux sauts. En première manche il ne m’a fallu que trois tours pour passer en tête après avoir patiné au départ, je gagne les deux manches avec une bonne avance, un weekend parfait. »