Encore une Victoire de manche en mondial pour Meghan Rutledge

Meghan Rutledge, notre pilote Kawasaki Bud Racing Monster Energy en championnat du Monde Féminin, a remporté une troisième manche de rang en Italie, avant de laisser échapper un autre succès en chutant en seconde manche.

Dans la foulée de son double succès au Qatar un mois plus tôt, la jeune Australienne s’est nettement imposée samedi dans la première manche du GP du Trentino, courue à Arco di Trento près du lac de Garde. Avec un taux de réussite de 100% depuis le début de saison, elle abordait la seconde manche dimanche confiante.

Une nouvelle fois auteur du meilleur départ sur sa 250 Kawasaki Bud, Meghan résistait parfaitement aux attaques de Fontanesi, la championne du Monde en titre jusqu’à ce qu’elle soit subitement obligée de changer de trajectoire après qu’un commissaire soit intervenu pour protéger une pilote qui venait de chuter. Tombant elle même assez fortement sur la tête et perdant beaucoup de temps à repartir et reprendre ses esprits, Meghan ne parviendra pas à accrocher de points dans cette manche et perd la plaque rouge de leader du Mondial pour cinq petits points. Pas de quoi perturber l’Australienne qui a remporté trois manches sur quatre, et qui reviendra en Europe dans trois semaines pour le GP des Pays Bas.

En France la nouvelle recrue du team, Brian Moreau Strubhart, seulement 12ans, disputait une épreuve du championnat de France 85c qu’il a terminé sur le podium, en troisième position. Cinquième de la première manche ou il devait chuter, Brian signera le holeshot en seconde manche et se bagarrera pour la victoire avec le leader du championnat Fonvieille, perdant le contact en fin de course avec le retour sur les attardés. Cinquième et second, le voici troisième du championnat.

 Meghan Rutledge: « Mon weekend en Italie a super bien démarré, avec une première course menée de bout en bout. Dimanche fut différent ; j’ai signé un nouveau holeshot et je menais la course devant Fontanesi jusqu’à ce qu’un commissaire m’oblige à changer de trajectoire. Je suis tombé sur la tête, me faisant mal à la jambe droite et à mon bras, mais j’ai quand même tenu à terminer la course. Je suis malgré tout satisfaite de voir qu’après une mauvaise course je ne suis qu’à cinq points du leadership du championnat, et je suis plus déterminée que jamais à reprendre cette plaque rouge de leader. »

San Diego US SX

Retour en Europe

 

Sixième étape du championnat des Etats Unis de Supercross, l’épreuve de San Diego marquait la fin de la première partie de saison, puisqu’il faudra maintenant attendre Houston début avril pour revoir les pilotes de la côte Ouest en piste. Valentin Teillet rentre en Europe déçu de sa seizième place à San Diego, mais fort d’une nouvelle expérience.

 

San Diego n’aura finalement pas permis à Valentin de confirmer les espoirs nés de sa bonne sortie d’Anaheim 3, le Vendéen du team Bud Racing Kawasaki Monster découvrant à San Diego un nouveau type de terrain et surtout une nouvelle terre. Victime de deux chutes aux essais, ou il signait néanmoins sa meilleure performance de l’année avec un 11ème temps chrono, Valentin allait se qualifier directement pour la finale grâce à sa neuvième place en manche qualificative. Quatorzième sur la grille de départ de la finale, auteur d’un départ mid pack, Valentin allait chuter lors du troisième tour et se retrouvait dernier. Reparti et revenu dans le top quinze, il allait perdre le bénéfice de ses efforts dans une nouvelle chute ; finalement seizième de cette finale, il revient en Europe pour attaquer la saison de cross. On le retrouvera dans deux semaines à Lacapelle Marival (lot), puis début mars à Ernée pour la première épreuve du championnat de France Elite.

 

Valentin Teillet : « J’ai un sentiment partagé, à la fois content et frustré. Content d’être sur pied après mes deux grosses chutes aux essais chrono, ce soir j’ai réussi à me ressaisir et à ma qualifier directement. En finale je m’accroche au départ, j’en double quelques uns et quand j’étais douzième j’ai perdu l’avant. Je repars, remonte quatorze, et je reperds encore une fois l’avant. Il y a avait de l’humidité dans l’air, j’ai eu du mal à trouver le bon grip et la seizième place ne reflète pas ce que j’espérais. J’ai beaucoup appris en l’espace de deux mois et demi aux USA, le mode de vie est différent de ce que l’on connaît en Europe et j’ai progressé depuis que je suis là. J’aurais bien voulu continuer à rester ici pour poursuivre cette progression, entre Anaheim 1 et San Diego il y a eu une grosse évolution ; j’en profite pour remercier Jacky Vimond pour tout ce qu’il a fait pour moi, ses conseils m’ont été précieux. »

 

Valentin en forme à Anaheim 3

Pour le dernier passage cette année du Supercross US à Anaheim, Valentin Teillet a livré sa meilleure prestation de l’année, tant bien même son résultat en finale – quinzième – ne le reflète pas vraiment. L’officiel Bud Racing Kawasaki Monster se libère au fil des courses, et est plein d’espoir avant la prochaine épreuve à San Diego.

 

Appréhender les circuits Américains et de nouveaux adversaires aura finalement pris un peu plus de temps que prévu pour Valentin, qui ne cesse de progresser et a franchi un gros palier ce week-end dans la banlieue de Los Angeles. Parti en tête de sa manche qualificative, Valentin aura le bonheur de boucler un tour en tête, avant que trois des hommes forts du championnat ne reviennent sur lui et le passent successivement. Quatrième de cette manche derrière Stewart, Anderson et Seely – respectivement 7ème, leader et second du championnat – Valentin signait sa meilleure qualification de l’année et bénéficiait pour une fois d’une bonne place sur la grille pour la finale. Une petite chute en début de course va malheureusement le reléguer en queue de peloton, mais son aisance sur cette piste va lui permettre de revenir treizième jusqu’à ce qu’un pilote chute devant ses roues ! A nouveau au sol, Valentin repartait pour boucler la finale en quinzième position alors qu’un top dix était à sa portée. Partie remise sans aucun doute, dès San Diego ce weekend par exemple ?

 

Valentin Teillet : « Boucler un tour en tête, même en manche qualificative, ca fait plaisir. Je suis trop content de cette course ou je pars troisième avant de passer en tête dans les whoops, qui étaient mon point faible en début de saison ; je fais un tour devant, et je termine quatrième de la qualification. Je n’étais pas très rapide cet après midi, ce soir je me suis libéré et je roulais bien, je me suis fait plaisir. En finale ca n’allait pas mal, mais j’ai fait un point mort dans le premier tour et je tombe ; je repars dernier, je reprends un bon rythme comme en série et je remonte treizième mais en fin de course Seely tombe devant moi et je ne peux pas l’éviter ! Je termine quinzième, j’aurais du faire un peu mieux sans cet incident de course que je n’ai pu éviter. Je suis resté concentré durant toute la soirée, maintenant j’espère accrocher un top dix la semaine prochaine à San Diego avant mon retour en France, pour clore en beauté cette première partie de mon séjour Américain. »